D'Asie en résonances

Chez Tsermaa

Devant la yourte, quelques jerricanes, une moto, et le chien de garde prêt à défendre le territoire. Il se met à aboyer de plus en plus fort à l’approche de la voiture. Le chauffeur descend le premier et va prévenir la famille de notre arrivée. Quelqu’un vient tenir le chien. Rassurées, on fait un pas, puis deux puis trois, on baisse nos têtes pour franchir la porte de la yourte. On est invité à s’asseoir. Une vieille femme mongole vêtue de sa tunique violette nous sert une tasse de thé au lait( le tsao traditionnel) et des biscuits(les boorstogs). Elle s’appelle Tsermaa.

On lui tend les deux mains pour recevoir la tasse. On est frappé par le calme et la douceur qui règne dans la yourte. Tsermaa nous sourit. Un vrai sourire qui fait chaud au cœur. On est bien ici dans cet espace circulaire tout douillet!

Ici chaque personne a sa place, et chaque objet remplit une fonction bien particulière. Loin de s’encombrer avec des choses inutiles, les familles nomades possèdent juste assez à la vie de tous les jours. Au cœur de la yourte est planté le tuyau de cheminée et le poêle qui permet de cuisiner et chauffer. Un « lavabo », une jerricane avec la réserve d’eau,  dans un « coin » sur une petite commode quelques photos de famille entourées des statuettes dorées de bouddha, des bougies, parfois un miroir, souvent une télé.

Un vieil homme vient de rentrer dans la yourte, son chapeau sur la tête et ses bottes de berger aux pieds, un vrai de vrai ! Il vient sasseoir sur un tabouret, en silence allume sa cigarette et boit le thé qui lui ai offert. Pas une parole, pas une question, sa seule présence suffit à nous apaiser.

Dehors le vent souffle fort. On entend des voix qui chantonnent. Ce sont les voisins kazakhs qui construisent leur enclos. On les a aperçus en arrivant coller de la bouse de vache entre les rondins de bois  pour « cimenter » !

Alaguaa, le gendre de Tsermaa, nous tend des gants. C’est parti pour mettre la main à la pâte. On va bien voir ce qu’il nous réserve. Une scie, un marteau, une hache, du bois... on va terminer la construction de l’enclos. Les animaux auront ainsi plus d‘espace.

Avant le coucher du soleil, on file encore en voiture cherché de l’eau au puits, remplit cinq jerricanes. Le vent souffle fort ce soir, la girouette tourne vite, c’est la tempête de sable !  La nuit va tomber, on ramène les bêtes à la maison, dispersées par-ci et par-là sur les collines. Courir après les brebis, essayer de les attraper, un véritable jeu ! Pas facile ! On donne le biberon aux petites chèvres.

Il fait nuit. La journée est passée bien vite. On se retrouve autour de la table à boire le tsao. La famille est intriguée par nos carnets de voyage. On leur montre alors nos dessins, et  croquis. On rigole. Une petite partie d’osselets avant de se coucher.

 Ca me démange dans les cheveux, je passe ma main sur la tête. Bah deux tiques bien plantés sur mon crâne ! Je m’effraie. La tante mongole me les arrache d’un coup sec, et les brûle.

Le poêle est éteint, il fait bien frais sous le sac de couchage. Frigorifiées. On se serre. Trouve des astuces pour avoir plus chaud. Bonnet et chaussettes simposent. Le petit fils assis sur le tabouret révise encore sa leçon à la bougie. Il vient nous recouvrir avec une peau de mouton. 

 

Au petit matin, encore somnolentes, on entend au loin les moutons et les brebis, le jeune cavalier kazakh « tshu tshu » qui part à cheval, le bruit du marteau , quelqu’un plante des clous, les infos mongoles à la radio, la petite fille qui pleure…toute une vie qui peu à peu nous éloigne de notre rêve, nous rapproche de la réalité.  On ouvre les yeux, des couleurs variées et des motifs tout autour de nous. Il fait chaud ce matin sous la yourte. Un mois de mai en Mongolie, rien de mieux pour éprouver les variations radicales de températures. Un jour il fait froid, un jour il fait chaud.  On entend le vent des steppes qui  souffle toujours aussi fort , on se croirait a la mer…

 


Publié à 08:04, le 14/05/2008, dans En attendant........., Oulan-Bator
Mots clefs :
.. Lien


{ Page précédente } { Page 23 sur 41 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Où suis-je actuellement ?






Rubriques

Cinema pour l oreille (Sounds)
Citations
En attendant.........
En Bref
Le projet
Photographies
Récits de voyage
Vocabulaire d ici et d ailleurs

Derniers articles

Bienvenue en Asie !
La France sous vitrine !
De retour
Retour sur un autre bout : la France
Derniers jours en Inde.

Liens/Partenaires

Association Olzi
Culture aventure
Aventure du Bout du Monde
Carnet d ecoute
Sophie et Orelie
7 mois à vélo (Mongolie-Turquie)
Emilie et Rémi
Paris Jeunes Aventures
Mixavenue
Arte Radio
Le sentier du Meleze
Carnet D'écoute
MontagesSonores

Amis

marcalaux