D'Asie en résonances

Ni rau !

Pékin, « capitale du nord », ville gigantesque en pleine mutation. Des travaux à tous les coins de rue ! Nous logeons au lama temple youth hostel dans le quartier de Dongcheng, site principal des J.O. Des affiches et des spots publicitaires nous le rappellent bien.

Un cinquième périphérique est en cours de construction. On peut parler de « fièvre bétonnière » pour reprendre l’expression de notre guide de voyage.

Ici, les traces du tremblement de terre se font ressentir, Pékin aussi a tremblé. Chaque bouis bouis , boutique a sa boite de donation pour la province touchée ! La télé passe sans cesse des images chocs rappelant les faits et incitant les donations, la musique est là pour attiser les émotions…

Notre première mission : essayer de trouver un nouvel ZOOM H4 ! Nous prenons les transports en commun pékinois assez facilement ! Quelle chaleur, 12H00 les rues grouillent de monde nous nous retrouvons dans le quartier des grands buildings de 5 étages remplis de centaines de stands de produits électroniques …………Nous sommes rentrées bredouilles et dégoutées...

En rentrant à l’hôtel nous insistons pour un peu d’aide. La réceptionniste, Helena, nous aide à commander un enregistreur par internet. Surprise, elle découvre un petit magasin de musique au "coin de la rue" vendant un ZOOM H4 !

Nous voici partis, en compagnie d’Helena (chinoise), Don (Chinois) et Oliwen (Belge) à la recherche de la boutique !!! Tout le monde a compris notre projet et l’importance de cet enregistreur !!

Xié xié, Merci, Nous repartons avec notre nouvel « attrapeur de sons » !

Je serais bien restée plus longtemps dans cette gigantesque ville, je ressens de bonnes énergies. Notre hôtel se situe dans les Hu tongs (ruelles qui relient les quartiers). La vie de quartier est paisible. Chassé croisé des vélos, mobylettes, tricycles et toutes sortes d’engins de locomotion. Juxtaposition de klaxons, grincements, roulis de pédaliers rouillés, trainements de savates, …. L’air est poussiéreux. L’été s’annonce chaud, les oiseaux chantent, la verdure nous « énergise » (la mongolie était bien grise et sèche). Visite du lama temple. Une odeur d’encens nous envahit.

Direction la station de métro Beixitao pour la visite du parc de Jingang. Agréable parc en hauteur (colline de charbon) d’où l’on peut apprécier une superbe vue sur la cité interdite et ses alentours ! De nombreux petits groupes de personnes âgées s’occupent à différentes activités. Chants, gymnastique stretching, éveil corporel en frappant dans les mains, raquette individuelle, balle aux pieds, danse à deux, musiciens, jeu de Mah jong…. Quel plaisir de déambuler dans des espaces vert ! Visite de la cité interdite !! Epoustouflant. Immense labyrinthe de milliers de toitures qui rebondissent… De nombreux touristes aussi bien entendu.

Nous nous régalons baguettes en mains dans les petits restaurants locaux. Nous goutons au canard laqué. Le thé froid nous déshydrate. Nous quittons notre agréable hutong en taxi pour l’aéroprt ! Jeanne.

Ecoutez  /  Photographies


Publié à 06:22, le 26/05/2008, dans En Bref, Pékin
Mots clefs : Pekin
.. Lien


Beijing 2008

Pékin, une ville attrayante et repoussante à la fois ! Comme toutes les mégalopoles !  

Un village discret quand on vient se perdre dans ses quartiers anciens avec ses hu tong et ses maisons qui en cachent d’autres ou capitale vertigineuse, aux buildings et gratte-ciels multiples et déroutants. Pékin à vélo, des bicyclettes partout…un rythme lent, une impression de village qui contraste avec le trafic des taxis jaunes et des motos.

Il est bon de se laisser surprendre par le vieux pékin, un véritable labyrinthe d’échoppes, petites cours bordées  par des grands arbres. Pékin florissant, des grands arbres partout, des fleurs, de la verdure et des couleurs, ça fait du bien après la sécheresse de la Mongolie. Tout est calme et silencieux dans le quartier. Loin de s’imaginer qu’on est au cœur d’une des plus grandes villes du monde.

Une ville intime et solennelle quand on franchit la porte de ses monastères, ou bien bruyante avec ses travaux..  Pékin et les J.O…c’est la fièvre bétonnière ! A deux mois des JO, la ville se noît dans les travaux, sous les travaux…Pékin détruit, Pékin reconstruit. Où est passé le vieux Pékin ? 50% du tissu urbain modifié. Liquidation des quartiers populaires. Danger de disparition quasi-totale du vieux Pékin.   Un 5ème périphérique en construction !

Pékin toujours sous la brume, un épais brouillard s’étend sur toute la surface de la ville. Une impression d’orage à venir. Eh non c’est juste la pollution….le tout sous une chaleur étouffante.

On se réfugie au Lama Temple Youth Hotel, un vrai bol d’air, un espace climatisé, on écoute le chant des ventilateurs ! 

Clotilde

Publié à 05:31, le 26/05/2008, dans En attendant........., Pékin
Mots clefs : Pekin
.. Lien


Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Où suis-je actuellement ?






Rubriques

Cinema pour l oreille (Sounds)
Citations
En attendant.........
En Bref
Le projet
Photographies
Récits de voyage
Vocabulaire d ici et d ailleurs

Derniers articles

Bienvenue en Asie !
La France sous vitrine !
De retour
Retour sur un autre bout : la France
Derniers jours en Inde.

Liens/Partenaires

Association Olzi
Culture aventure
Aventure du Bout du Monde
Carnet d ecoute
Sophie et Orelie
7 mois à vélo (Mongolie-Turquie)
Emilie et Rémi
Paris Jeunes Aventures
Mixavenue
Arte Radio
Le sentier du Meleze
Carnet D'écoute
MontagesSonores

Amis

marcalaux